Députée de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Députée bruxelloise

Echevine chargée de l’éducation, de l’enseignement, des affaires juridiques et de la tutelle sur le Val d’Uccle entre 2006 et 2018


Mon activité récente :

1 week ago

Joëlle Maison

Les parlementaires de la majorité PS, Ecolo et MR en Fédération Wallonie-Bruxelles refusent de voter quelques unes de nos propositions très concrètes visant à rencontrer de façon urgente la très préoccupante question de la santé mentale de nos jeunes.

Une proposition qui leur avait pourtant été soumise de façon ouverte, décloisonnée et constructive.

On ne prend pas de posture politique avec la santé mentale des jeunes.
... See MoreSee Less

Les parlementaires de la majorité PS, Ecolo et MR en Fédération Wallonie-Bruxelles refusent de voter quelques unes de nos propositions très concrètes visant à rencontrer de façon urgente la très préoccupante question de la santé mentale de nos jeunes.

Une proposition qui leur avait pourtant été soumise de façon ouverte, décloisonnée et constructive.

On ne prend pas de posture politique avec la santé mentale des  jeunes.

1 month ago

Joëlle Maison

C’est reparti !
Et cette fois, on compte bien y arriver.
... See MoreSee Less

C’est reparti !
Et cette fois, on compte bien y arriver.

Comment on Facebook

Bonjour et bon courage, Mme Maison. Prenez un peu de temps pour vous quand-même 😉 Même si je sais que vous en voulez toujours plus. Bon week-end. Cordialement. Melle Valérie vanhercke

1 month ago

Joëlle Maison

Un Bruxellois sur deux remplit les conditions d’accès au logement social en terme de revenus.
C’est énorme....

40.000 familles bénéficient actuellement d’un logement social pour lequel elles paient un loyer moyen de 320 euros.
49.000 autres familles se trouvent inscrites sur liste d’attente (parfois, depuis plus de 10 ans) et consacrent 50, 60, 70 % de leurs revenus à leur logement.

Nous voyons bien que mener une politique « tout au logement public » ne fonctionne pas.

Le Plan d’Urgence Logement du Gouvernement bruxellois va dans le bon sens en proposant une diversification des outils visant à offrir des solutions aux ménages précarisés, en collaboration avec le secteur privé.

En 2021, 12.500 familles inscrites sur liste d’attente auront accès à une allocation-loyer. Avec un accent placé sur les familles monoparentales.
La promesse d’une respiration.

Le chemin est encore long mais l’étape « allocation-loyer », une demande récurrente de DéFI, est désormais franchie.
... See MoreSee Less

Un Bruxellois sur deux remplit les conditions d’accès au logement social en terme de revenus. 
C’est énorme.... 

40.000 familles bénéficient actuellement d’un logement social pour lequel elles paient un loyer moyen de 320 euros.
49.000 autres familles se trouvent inscrites sur liste d’attente (parfois, depuis plus de 10 ans) et consacrent 50, 60, 70 % de leurs revenus à leur logement.

Nous voyons bien que mener une politique « tout au logement public » ne fonctionne pas. 

Le Plan d’Urgence Logement du Gouvernement bruxellois va dans le bon sens en proposant une diversification des outils visant à offrir des solutions aux ménages précarisés, en collaboration avec le secteur privé. 

En 2021, 12.500 familles inscrites sur liste d’attente auront accès à une allocation-loyer. Avec un accent placé sur les familles monoparentales.
La promesse d’une respiration.

Le chemin est encore long mais l’étape « allocation-loyer », une demande récurrente de DéFI, est désormais franchie.Image attachment

2 months ago

Joëlle Maison

De passionnants témoignages et de beaux débats, toujours en cours en Commission de l’Education, à propos de la manière dont on peut stimuler et maintenir le goût pour la lecture chez les enfants, les ados, les adultes.

Je retiens en particulier les interventions d’Olivier Delahaye, vice-président et co-fondateur de l’association « Silence, on lit ! » et de Francis Van de Woestyne, créateur du « Fonds Victor » en mémoire de son fils, féru de lecture.

Deux initiatives qui ont mené à des projets indispensables, d’utilité publique, qui méritent d’être déployés à l’infini.
... See MoreSee Less

De passionnants témoignages et de beaux débats, toujours en cours en Commission de l’Education, à propos de la manière dont on peut stimuler et maintenir le goût pour la lecture chez les enfants, les ados, les adultes. 

Je retiens en particulier les interventions d’Olivier Delahaye, vice-président et co-fondateur de l’association « Silence, on lit ! » et de Francis Van de Woestyne, créateur du « Fonds Victor » en mémoire de son fils, féru de lecture. 

Deux initiatives qui ont mené à des projets indispensables, d’utilité publique, qui méritent d’être déployés à l’infini.

3 months ago

Joëlle Maison

Moments de travail en Commission Education et dans ce Parlement aux compétences si nobles et si passionnantes.

Ce matin, on a débattu de 14 Arrêtés de Pouvoirs spéciaux pris par le Gouvernement de la FWB au printemps dernier dans les compétences de la Ministre de l’Education. Une occasion de rappeler que la pédagogie doit demeurer au centre de toutes les préoccupations. Que s’il est nécessaire de légiférer et de communiquer par circulaires, parfois sur des aspects très techniques, c’est avant tout l’aptitude d’un enseignant à intéresser ses élèves et à leur transmettre son enthousiasme qui déterminera leurs épanouissement et réussite.

La plus grande des inégalités scolaires résulte de ce que les enseignants ne sont pas tous adéquatement formés, motivés et outillés à cela. Alors il faut mobiliser les pédagogues, stimuler les pratiques collaboratives, descendre sur le terrain pour faire vivre et évoluer la façon de faire cours.

Pour que chaque journée de classe soit nourrie de découvertes qui donnent envie d’apprendre, de construire, de créer.
... See MoreSee Less

Load more

 

 

Close